Création d’entreprise : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?


Vous êtes créateur ou repreneur d’entreprise ? Vous pouvez prétendre à des aides accordées par l’Etat ou par des organismes privés pour démarrer votre activité. 

 

Les dispositifs d’aide à la création d’entreprise sont nombreux et de différentes natures. Ils peuvent être un tremplin pour l’obtention d’un prêt auprès d’un organisme bancaire : ils augmentent ainsi vos chances de succès. Attention toutefois à ne pas tout miser sur ces aides ! Votre plan de financement peut les prendre en compte mais elles ne conditionnent pas votre réussite.

 

A quelles ressources financières êtes-vous éligible ? Avant de vous lancer dans la création d’une entreprise, il est essentiel de faire le point. Cette étape est cruciale et elle peut prendre du temps car les aides dépendent de nombreux critères : la nature de votre activité, votre statut, votre implantation géographique...

 

Nous vous conseillons de vous faire accompagner afin de déterminer quels dispositifs s’adaptent le mieux à votre projet et d’éviter ainsi de perdre du temps dans la constitution des dossiers de demande.

 

En attendant, voici le récapitulatif des points essentiels à connaître pour comprendre les critères d’obtention des aides à la création d’entreprise ainsi que la nature de ces dispositifs.

Quelles sont les conditions à remplir pour prétendre aux aides ?

Avant de remplir des dossiers de demandes, renseignez-vous ! Certaines aides vous conviendront mieux que d’autres. Pensez à frapper à toutes les portes car les dispositifs d’accompagnement à la création d’entreprise sont variés et peuvent dépendre :

 

  • de votre statut actuel
    Par exemple, si vous êtes demandeur d’emploi, l’Etat vous propose certains dispositifs qui permettent de cumuler les allocations chômage avec les revenus professionnels. En France, 50% des créateurs d’entreprise sont des demandeurs d’emploi ! Renseignez-vous sur le site de Pôle Emploi
  • de secteurs d’activités spécifiques
    Artisanat, économie sociale et solidaire (ESS), agriculture, secteur de l’innovation… : la nature de votre activité peut prétendre à des aides spécifiques. Par exemple, Bpifrance  apporte son soutien financier aux entreprises innovantes. Auprès de Pôle Emploi, les artisans peuvent prétendre à l’AIF (l’Aide à la formation professionnelle).

  • du lieu d’implantation de votre entreprise
    Afin d’assurer une répartition équilibrée des entreprises sur le territoire, l’Etat et les collectivités locales apportent leur soutien aux entrepreneurs qui s'installent dans certaines zones d’aménagement jugées prioritaires. Le plus souvent, ces zones bénéficient d’exonérations fiscales et sociales pour les créateurs d’entreprises. Voici celles concernéées :
    • les ZFU (Zones franches urbaines),
    • les ZRU (Zones de redynamisation urbaine),
    • les ZRR (Zones de revitalisation rurale),
    • les ZUS (Zones urbaines sensibles)...
  • des investissements et des recrutements que vous allez conduire
    Vous pouvez vous faire aider par la réduction Fillon, qui est une exonération des cotisations patronales (soumise à certaines conditions). De même, vous bénéficiez d’aides pour l’embauche de personnes handicapées. Vous êtes également éligible aux aides si vous embauchez en contrat unique d’insertion (CUI), en contrat initiative emploi (CIE), en contrat de génération, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.
  • d’un handicap
    Si vous êtes un demandeur d’emploi handicapé, l’Agefiph  vous accorde des subventions pour la création de votre entreprise.
  • de votre âge
    Les jeunes créateurs d’entreprise peuvent solliciter des aides. Par exemple, le dispositif « Crea Jeune  » de l’ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique) s’adresse aux personnes qui ont entre 18 et 32 ans et leur permet de bénéficier de quasi fonds propres.
  • de votre sexe
    Des structures comme le FGIF  (Fonds de garantie à l’initiative des femmes) ou « Femmes business Angels  » accompagnent les femmes qui créent leur entreprise.

Quelles formes peuvent prendre les aides à la création d’entreprise ?

La nature des dispositifs d’aide à la création d’entreprise est variée et peut prendre la forme :

 

  • d’aides financières
    L’ARCE (Aide à la reprise ou à la création d’entreprise) ou le dispositif Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise) sont des exemples d’aides financières. Elles varient en fonction du montant des allocations chômage du demandeur d’emploi créateur d’entreprise. Par ailleurs, vous pouvez prétendre à des prêts d’honneur qui sont accordés par des organismes comme le « Réseau Entreprendre  », « Initiative France  » ou la BGE . Un prêt sur l’honneur est une garantie solide qui peut permettre de débloquer un nouvel emprunt auprès d’une banque.

  • d’allègements fiscaux
    Certaines entreprises peuvent en bénéficier, notamment celles qui s’implantent dans des zones d’aménagement du territoire ou qui ont opté pour des statuts spécifiques (la « Jeune entreprise innovante » bénéficie par exemple d’un crédit d’impôt).

  • d’exonération de charges sociales
    L’ACCRE (aide aux demandeurs d'emploi créant ou reprenant une entreprise) exonère partiellement de charges sociales pendant un an. Ces exonérations s’adressent aussi aux entreprises qui font le choix de s’implanter sur certaines zones d’aménagement du territoire.

  • de conseils et d’accompagnement
    Outre les aides financières, des organismes vous apportent des conseils utiles pour la création de votre entreprise. Par exemple, le parcours Nacre mis en œuvre par Pôle Emploi prévoit un accompagnement personnalisé de l’entrepreneur dans les premières années de la création de son entreprise.

 

Tôt ou tard, dans la rédaction de votre prévisionnel de financement, vous serez confronté à la question des aides auxquelles vous avez droit. Elles sont nombreuses. Pensez à contacter nos experts qui vous permettront d’envisager toutes les dispositifs d’aides auxquels vous pouvez prétendre et qui vous feront gagner un temps précieux. Contactez-nous .

 

Vos avantages
devis gratuit

Un devis gratuit en ligne en quelques minutes

prestation expertise comptable

Une prestation
sur-mesure

prix expert comptable

Des tarifs avantageux

cabinet comptable

L'expertise d'un groupe puissant

Cabinet d'Expertise-Comptable en ligne

Membre de l'Ordre des Experts-Comptables

Cabinet d'Expertise-Comptable en ligne
logo compta-intouch
0
SHARES